LE MOUVEMENT CREE LES FORMES

Une conception dynamique du monde

 

         

Cliquez une image

 

Dans un ouvrage paru en 1912 : "La Biologie Synthétique" le français Stéphane Leduc développe cette conception qui remonte à Aristote en produisant des formes étonnamment vivantes obtenues par des phénomènes de diffusion d'un liquide dans un autre, des phénomènes de cristallisation dans des milieux visqueux ou des phénomènes électriques. Une démarche de 50 ans en avance sur son siècle.

 

Le fait que les formes et les structures sont l'expression des mouvements et des forces qui les accomplissent et qui les engendrent et, d'autre part l'uniformité de structure dynamique de beaucoup de phénomènes de l'univers, donne l'explication physique des admirables et surprenantes analogies de formes observées dans les productions de la nature semblant les plus éloignées et les plus étrangères les unes aux autres. Stéphane Leduc