TROP D'INFORMATION TUE LA FORME

 

Le Labyrinthe

 

               

Cliquez une image

Vera Molnar (1969) comme de nombreux autres artistes explore les possibilités de l'art

par permutations et combinaisons en créant des labyrinthes esthétiques.

 

 

Si on regarde celui qui se déplace dans un labyrinthe, il donne le sentiment d'un homme ivre se déplaçant au hasard. A chaque pas en effet il rencontre une situation nouvelle, qu'il n'avait pas prévue et qui comporte donc beaucoup d'information. Il est submergé d'information et renonce à vouloir percevoir une forme quelconque dans le labyrinthe. L'excès d'originalité tue la forme.