LA FORME. UN CONCEPT UNIVERSEL

Tout est forme,
et la vie même est une forme.

Honoré de Balzac

 

L'idée de forme va bien au-delà de l'aspect extérieur des choses. La forme exprime la totalité d'une chose, d'un être ou d'un phénomène, en lui conférant une identité. Elle traduit l'allure, le caractère, le style, les marques de reconnaissance. La forme permet de distinguer un objet d'un autre. La forme joue un rôle médiateur entre la Nature telle qu'elle est et la Nature telle que nous la percevons. La réflexion sur les formes est au cœur de toutes les philosophies.

Les formes du corps, les taches du léopard, les couleurs d'une fleur ou d'un fruit, la multiplicité des coquillages, les aspects des galaxies et des nébuleuses, les formes des mots, la diversité des cristaux et des minéraux, les manifestations sonores du chant et de la musique.

  P. Filonov. Visages.
Voilà l'univers des formes.

Formes géométriques, formes temporelles (rythmes), formes esthétiques (harmonie), formes symboliques, formes linguistiques et littéraires, formes musicales.

A notre époque dominée par l'in-forma-tique il faut réfléchir sur la signification profonde des notions de forme et d'information. L'acquisition et la transmission de l'information tout comme la reconnaissance des formes sont les enjeux majeurs de la lutte pour la vie.