fr
No weather data found for [France, Peyresq, simple]
No weather data found for [France, Peyresq, horizontal]
webcam_icon

Gembloux Agro-Bio

Les fonctions agro-écosystémiques des matières organiques du sol : état des lieux et recommandations en termes de gestion des sols

 

organisé dans le cadre de l’Année Internationale des Sols

par Gembloux Agro-Bio Tech (ULg)

du 18 au 22 mai 2015 à Peyresq 

 

Comité d’organisation : Gilles Colinet, Jean-Thomas Cornélis, Christophe Vandenberghe (Gembloux Agro-Bio Tech)

Participants : Jacques Defoux, Ester Goidts, Pascal Petit (Service Public de Wallonie), Aurore Degré, Malorie Renneson, Amandine Liénard, Sophie Barbieux, Brieuc Michel, Billo Bah, Jean-Pierre Destain, Laurent Bock (Gembloux Agro-Bio Tech), Caroline Chartin, Sylvain Trigalet, Kristof Van Oost, Brieuc Hardy, Bruno Delvaux, Joseph Dufey (UCL), Inken Krüger (Université de Liège), Jérôme Balesdent (INRA – France), Cornelia Rumpel (CNRS – AgroParisTech, France), David Houben (LaSalle-Beauvais – France), Guénola Peres (Université de Rennes – France), Pierre-Alain Maron (INRA – Dijon, France), Claire Chenu (AgroParisTech), Sabine Houot (INRA AgroParisTech – France)

Equipe technique : Florent Bachelart, Amaury Demeure, Sébastien Ligot Jean-Charles Bergen et Jérémie Benoît (Gembloux Agro-Bio Tech)

Les matières organiques du sol jouent un rôle primordial dans l’évolution de la qualité environnementale des agro-écosystèmes à travers la régulation (1) des flux de gaz (CO2, N2O) entre la bio-pédosphère et l’atmosphère, (2) de la réserve minérale des sols et de leur fertilité, (3) de la structure des sols et de leur statut hydrique, (4) de la stabilité des sols et de leur résistance à l’érosion et au tassement, et (5) de la biodiversité des sols. La matière organique est un élément central des sols en tant que réacteur bio-physico-chimique contrôlant la mobilité et le devenir de l’eau, des gaz, des nutriments et des polluants au sein des systèmes sol-plante et, in fine, la source et flux des éléments à l’interface entre biosphère, atmosphère et hydrosphère.

Le but de l’atelier a été de rassembler des scientifiques investis dans l’étude des matières organiques du sol afin de présenter les données acquises en termes d’évolution bio-physico-chimique du carbone organique. Ces synthèses se basent sur des suivis long terme d’essais au champ (tels que les sites expérimentaux du Centre wallon de Recherches Agronomiques – CRAW) mais aussi sur des approches fondamentales nous permettant de mieux cerner les composants et propriétés influençant la dynamique des matières organiques dans les sols. Nous avons ambitionné de faire la connexion entre les études fondamentales et appliquées du domaine via une approche transdisciplinaire et ainsi d’établir un état des lieux des connaissances et d’élaborer des stratégies appropriées d’évaluation des menaces sur les stocks et la qualité des matières organiques du sol. Le but a également été de proposer des recommandations en termes de gestion sylvicole et agricole du stock des matières organiques en fonction des politiques agro-environnementales.

Les apports de matières organiques (endogènes ou exogènes à l’agriculture) sur les sols agricoles font l’objet de diverses réglementations en vue de protéger les sols et l’eau d’éventuelles contaminations. Par ailleurs, les Services Publics veillent également, via des programmes de collaboration scientifique, à disposer d’outils cartographiques et d’inventaires permanents de la qualité des sols agricoles et forestiers. Dans ce rôle de gestionnaire, les Services Publics mettent en œuvre ou préparent des réglementations (parfois en application de directives européennes) qui nécessitent des réflexions préalables en matière de priorisation des besoins, de définition des objectifs, d’élaboration d’outils ou de fixation de seuils/références.

L’Atelier a ainsi été l’occasion d’une rencontre interactive et constructive des acteurs scientifiques et administratifs en charge de la gestion de la qualité des sols et des matières organiques.

Les Actes de cet Atelier seront publiés en 2016 dans la revue BASE (Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement) éditée par Gembloux Agro-Bio Tech et le Centre wallon de Recherches Agronomiques.

RETOUR ACTES 2015

Menu